Studio de design d’objets, de mobiliers et d’espaces fondé en 2020.

La chaise qui cache la forêt - Editions Isotope - 2022

Design sur cours, catégorie Sustainable Design, Paris Design Week, 2022

450 x 420 x 700

Bois de frêne recyclé, mélange de charbon et gomme de laque, colle poisson, graines de feuillus

La chaise qui cache la forêt s’inscrit dans une démarche militante de conception positive : proposer un meuble du quotidien dont la création et la dégradation n’aurait aucun impact sur l’environnement, et même serait en mesure de le régénérer.

Dans les pieds de cette chaise se cachent des graines de frênes, tilleuls et chênes. Au fil des pluies, les planches du bois se dégradent, se séparent, et laissent germer les graines, qui donneront vie à des arbres… dont nos enfants pourront faire des chaises.

La chaise qui cache la forêt est conçue à partir de matériaux qui peuvent retourner à la terre sans altérer l’environnement.

Au-delà de son aspect écologique, cette chaise sublime le bois avec ses courbures sur les dossiers et les pieds.

© Crédits photo :Renaud Konopnicki
© Crédits photo :Renaud Konopnicki
© Crédits photo :Renaud Konopnicki
© Crédits photo :Renaud Konopnicki
© Crédits photo :Renaud Konopnicki
© Crédits photo :Renaud Konopnicki

Torii - Editions Isotope - 2021

Acquisition du Mobilier National, 2023
Galerie Joseph, Paris Design Week, 2021

470x1200x800

Hêtre, vernis et peintures

Fabriqué par Estampille 52

Table numérotée de 1 à 8

Torii est une table basse inspirée d’une estampe du XIXe siècle du peintre japonais Kawase Hasui.

Elle comporte 3 plateaux de différentes tailles et hauteurs portés par 6 pieds. Ces derniers sont couverts de 12 couches de peinture issues du tableau. Au fil du temps, de la vie et des chocs, les pieds vont s’user et révéler les couleurs des sous-couches. 

Cette usure, prévue dans la conception, rend la table unique et lui apporte, à mesure du temps qui passe, sa valeur singulière.

© Crédits photo :Renaud Konopnicki
Torii - Hasui Kawase
© Crédits photo :Renaud Konopnicki
© Crédits photo :Renaud Konopnicki
© Crédits photo :Renaud Konopnicki
© Crédits photo :Renaud Konopnicki
© Crédits photo :Renaud Konopnicki
© Crédits photo :Renaud Konopnicki

Objets Syntoniques - Ensci les ateliers - 2020

Projet de diplôme ENSCI-Les Ateliers

mars 2020 100% l’expo, la Villette 2020 SuperSalone
-
Milan Design Week, Galerie BASE, 2021

 

La syntonie consiste à mettre en harmonie deux rythmes différents.

L’étoile du berger est ma première inspiration. La nuit tombe quand l’étoile se met à briller, c’est en fait Vénus une planète. Ce signal lumineux appelle le berger à rentrer ses moutons. Cet objet céleste synchronise deux rythmes : celui de la nature et nos comportements humains.

Il y a 3 objets syntoniques, à la technologie frugale, qui invitent à synchroniser nos rythmes de vie et nos rythmes biologiques :  la bascule, cosmos et l’arbre.

© Crédits photo : Thibault Perrin, Véronique Huyghe
© Crédits photo : Thibault Perrin, Véronique Huyghe
© Crédits photo : Thibault Perrin, Véronique Huyghe
© Crédits photo : Thibault Perrin, Véronique Huyghe
© Crédits photo : Thibault Perrin, Véronique Huyghe

Sling slang - 2021

Commande de Maison Contemporain, galerie Bertrand Grimond

Bastille Design Center, exposition Contemporary Art and Design, 2022

Dimensions 750x580x700

Bouleau et acier recyclé

Inspirée de  Jean Prouvé, cette chaise se structure sur un tube d’acier courbé caché dans le porte-revues placé à son dossier, qui met en évidence sa place au sein du salon et lui apporte une utilité fonctionnelle.

Le siège repose sur des tubes travaillés de manière à assurer la souplesse et le confort de son assise.

© Crédits photo : Studio Lahana

Laps

Du 9 au 18 juillet, à la citadelle-haute, le Grand Verdun et Unité de production proposent de découvrir le travail de trente-quatre artistes sur le temps intermédiaire. Des créations contemporaines qui amèneront les visiteurs à s’interroger sur la relativité du temps.